Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Décohérence

    Poisson opauqe 2.jpg

     

     

     

     

     

     






    Juste une envie
    Dormir, dormir
    Et rendre opaque
    Paradisiaque

    Ce jeu étrange
    Comme une vidange
    Que tu façonnes
    Quand cette heure sonne

    Moins de lumière
    Une ombre épaisse
    Sans transparence
    Décohérence

    Et tu projettes
    Sur mon cœur blême
    Une imagette
    Comme un emblème

    Je ne prendrai pas
    Cette étiquette
    Je ne ferai pas
    De contrenquête

    Je sens que cette
    Répétition
    Est un reset
    De ta raison

    Quel beau dimanche
    Pour inventer
    Imaginer
    De sombres pensées

    Drôles d'échappées
    Organisées

     

     

  • La courbe de Gauss

    Poisson Gauss.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     
    Une courbe de Gauss
    Et je me glose
    De moi, de tout
    Et même de nous

    Une courbe de Gauss
    Telle une montagne
    Un peu de poigne !
    Une espérance

    La courbe de Gauss
    Le naturel
    Le nombre réel
    Pour parler d'elle

    Un écart type
    Une densité
    Dans cet été
    Quelle belle tulipe

    La théorie
    Les statistiques
    La loi normale
    Comme idéal

    Et moi qui aime
    Quel théorème !
    Et la vent sème
    Ses petites graines

    L'aléatoire
    L'allée à moi
    Et un Renoir
    Dans le couloir

    Une courbe de Gauss
    Et une variance
    Comme espérance
    Mais moi je pense

    Au spéculoos
    A la confiance
    A la croyance
    La bienveillance

     

  • De la colère

    Poisson colère.png

     

     

     

     

     De la colère 
    A la douleur
    Mon cœur se serre
    S'en va ailleurs


    Je manque d'air
    Tous les quarts d'heure
    Oui j'ai à faire
    Il n'y a plus de fleur


    Dans la nuit j'erre
    La pluie au cœur
    Les larmes, se taire
    Le soleil meurt


    Le cœur en verre
    Comme avant-hier

     

  • Elimination, Elimination

     

    Le souffle de la vie

    Et celui de l'envie

    Mon coeur apaise son rythme

    Et retrouve son hymne

     

    Plus de fleur, plus de baume

    A créer, ajouter

    La nature est sereine

    Pour recueillir la peine

     

    Différence de cultures

    Je te hais je l'assure

    Tu peux montrer ta joie

    Les hyènes ont de l'éclat

     

    Elles ont repris leur roi

    Qui pourtant se pense libre

    Et jouent à la soumise

    Pour encaisser la mise

     

    Elles ont rangé ton monde

    Et t'ont rendu immonde

    Prêtes à tout pour gagner

    Jusqu'à même l'obscène

     

    Les hommes parfois sont nés

    Eduqués, enrôlés

    A côtoyer la Hyène

    Et même cohabiter

     

    Comment pourraient-ils vivre

    Autrement, sagement

    Avec un ange du ciel

    Qui ne donne que du miel ?

     

    Merci mes chers amis

    Qui veillaient attentifs

    Et même si j'ai perdu

    Deux des vôtres dans le Rif

     

    La vie m'apprend à vivre

    A garder le sourire

    Et il me faut en rire

    Pour oublier le pire

     

  • bijective

     bijection.jpg

     

    Ce soir, ce matin, mon cœur saigne

    Et s'il veut bien, s'il daigne

    Et ne se noie pas dans la haine

    Il pourrait alors dire sa peine

     

    Mais pour le moment, mon cœur saigne

    Juste besoin d'un fil de laine

    Pour juguler ses pauvres veines

    Et pour que la haute tension tienne

     

    J'ai mis le futur à la benne

    Comme le temps passé dans la gaine

    Oh ne te donne même pas la peine

    D'écouter cette courte rengaine

     

    Ce jour et demain, mon cœur saigne

    Je ne serai jamais une hyène

    A l'affût du passage des reines

    A l'affût d'un changement de règne

     

    Toutes les histoires sont vaines

    Quand il n'existe jamais de j'aime

    Et dans ce monde où rien n'est zen

    Mon cœur fait office d'alien

     

    Rose 3 10%.png