Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • imaginaire

     fleur rose rouge.jpg

     

    J'aime le contour de tes yeux

    Ce dessin au trait lumineux

    Cet arrondi qui me dit oui

    Et me sourit les jours de pluie

     

    J'aime le contour de tes lèvres

    Et le contrejour de ton cœur

    Qui s'ouvrent alors tel un beau livre

    Et laisse éclore les mots-douceurs

     

    Les mots-couleurs, les mots rageurs

    Les mots-lumières, le sanctuaire

    Le millénaire, l'imaginaire

    Et le charme des mots ravageurs

     

    Rose 3 10%.png

     

     

  • Camouflage

    poisson parapluie.jpg

    Au bleu ciel de la nuit

    Et à l'ombre des nuages

    Petit poisson s'ennuie

    Assis sur le rivage

     

    Au bleu clair de l'envie

    Et sous l'œil des plus sages

    Petit poisson s'enfuit

    En tenue de camouflage

     

    Au bleu foncé du bruit

    Sans parler de bruitage

    Petit poisson écrit

    Tout le bleu bavardage

     

    Rose 3 10%.png

     

     

  • double-face

    Open your eyes.jpg

     

    Et puis voilà

    Les revoilà

    Ces petits murs

    Et ces coupures

     

    Et puis voilà

    Toujours comme ça

    Toutes ces cloisons

    Sans bruit, sans son

     

    Et je n'aime pas

    Mon désarroi

    Cet isolement

    Et ce tourment

     

    Chez moi la fête

    Est guillerette

    Pas de cloison

    Pas d'abandon

     

    Pas de repli

    Sur sa famille

    Et dans sa vrille

    Adieu l'ailleurs

     

    Je ne comprends pas

    Cet hors de soi

    Cet hors de moi

    Ce quant-à-soi

     

    Alors quand moi

    Me sens ailleurs

    Aussi j'ai peur

    De ce qui meurt

     

    Et je n'aime pas

    Ce sentiment

    Pourtant croissant

    De l'exclusion

    Dans l'inclusion

     

    Rose 3 10%.png

     

     

  • buvardage

    buvardage 2.jpg

     

    J'entends battre ton cœur

    Comme s'ouvrent les fleurs

    Et je vois rire tes yeux

    Comme un tambour houleux

     

    Je vois tous tes efforts

    Discipliner ton corps

    Mais sans atteindre ton cœur

    Qui te regarde, moqueur

     

    Alors tu entres en rage

    Contre ce cœur pas sage

    Qui défie ta raison

    Et choisit l'émotion

     

    Et maintenant, trop tard

    Dans ton cœur, le soir

    J'écris tous les mots doux

    Qui te rendent bavard

     

    Je dis tous les mots bleus

    Quel bien tendre buvard

      

    Rose 3 10%.png