Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Quand on a que l'amour ...

     poisson coeur.png

    http://www.youtube.com/watch?v=M3fpCztWWug

    (Jacques Brel)

     

    Quand on n'a que l'amour
    A s'offrir en partage
    Au jour du grand voyage
    Qu'est notre grand amour

    Quand on n'a que l'amour
    Mon amour toi et moi
    Pour qu'éclatent de joie
    Chaque heure et chaque jour

    Quand on n'a que l'amour
    Pour vivre nos promesses
    Sans nulle autre richesse
    Que d'y croire toujours

    Quand on n'a que l'amour
    Pour meubler de merveilles
    Et couvrir de soleil
    La laideur des faubourgs

    Quand on n'a que l'amour
    Pour unique raison
    Pour unique chanson
    Et unique secours

    Quand on n'a que l'amour
    Pour habiller matin
    Pauvres et malandrins
    De manteaux de velours

    Quand on n'a que l'amour
    A offrir en prière
    Pour les maux de la terre
    En simple troubadour

    Quand on n'a que l'amour
    A offrir à ceux-là
    Dont l'unique combat
    Est de chercher le jour

    Quand on n'a que l'amour
    Pour tracer un chemin
    Et forcer le destin
    A chaque carrefour

    Quand on n'a que l'amour
    Pour parler aux canons
    Et rien qu'une chanson
    Pour convaincre un tambour

    Alors sans avoir rien
    Que la force d'aimer
    Nous aurons dans nos mains,
    Amis le monde entier

     

     

  • Tétanitic

     

    Et moi je ris

    De ma survie

    Et je regarde

    Mon air hagard

     

    Les yeux vitreux

    Comme un Chartreux

    Le souffle court

    Au fond du cour

     

    Et moi je ris

    Oui je souris

    Très amusée

    Des désolés

     

    Allez courage !

    A ceux qui nagent

    Ceux qui enragent

    Sans être sages

     

    Et moi je ris

    Je suis touchée

    Quelle naïveté

    Cette pureté !

     

    Comment fais-tu

    Petit poisson

    Pour être mu

    Par tant de passion ?

     

    Comment vis-tu

    Petit Poisson

    Ce continu

    Dans ta passion ?

     

    Les pauvres sages

    Aux idées vieilles

    Et qui ourdissent

    Des plans "jaunisse"

     

    Et moi je vois

    Hallucinée

    Et je regarde

    Tétanisée

    Ces animés

    Gesticuler

    Dépenaillés

    Et comploter

    Pour me toucher

    M'éliminer

     

    Oui je regarde

    Et laisse faire

    Car le destin

    A le chemin

     

    Et si ma main

    Est loin des siennes

    Je crois au coeur

    A la candeur

     

    Rose 3 10%.png

     

     

  • ça c'est vraiment ...

     

    http://www.youtube.com/watch?v=dwthgoaqbmU

     

    Quelque chose en ...
    ne tourne pas rond
    Un je ne sais quoi
    qui me laisse con
    Quelque chose en ...
    ne tourne pas rond
    mais autour de ...
    tout tourne si rond

    Des balles doum doum
    aux roues des bagnoles
    Au rythme tchouc tchouc
    du train des Batignolles
    Au murmure de la ville
    au matin des nuits folles
    Rien ne t´affole

    Et j´aime encore mieux ça
    Oui je préfère ça
    Oh j´aime encore mieux ça
    Car c´est vraiment ...
    Et rien d´autre que ...
    Non rien d´autre que ...

    Quelque chose en ...
    ne tourne pas rond
    Mais dans tes pattes en rond
    ... je fais ron-ron
    Quelque chose en ...
    ne tourne pas rond
    Mais autour de ...
    ... tu fais un rond

    Et les balles doum doum
    aux roues des bagnoles
    Et la vie des saints
    et leurs auréoles
    Le murmure de la ville
    et des ses machines molles
    Rien ne t´affole

    Et j´aime encore mieux ça
    Oui je préfère ça
    Oh j´aime encore mieux ça
    Oui j´aime encore mieux ça

    Car ça c´est vraiment ...
    Ça se sent, ça se sent
    que c´est ...
    Et rien d´autre que ...
    Non rien d´autre que ...

     

    Rose 3 10%.png

      

  • Blanchiment, lol ;)

     

    Personne ne veut de cet amour

    Qui jamais rime avec toujours

    Personne ne veut ce sentiment

    Qui toujours tourne au châtiment

     

    L'amour est clair et transparent

    Il prend sa source dans un élan

    Jamais il ne devient violent

    Quand l'un des deux vit un tourment

     

    Mais quand l'amour est laborieux

    Il ne peut être langoureux

    Pas de velours, pas de mamours

    Dans ce sentiment sans amour

     

    Aimer c'est aussi partager

    Tous ces moments, toutes ces envies

    Qui sont comme le fruit d'une vie

    Et comme le sel du temps qui fuit

     

    Mais si l'ennui effleure la vie

    Au point de fuir la compagnie

    Si nous devons faire un pari

    Pour exister, avoir envie

     

    Ou d'un conflit, pour oublier

    Alors cela est compliqué

    Personne n'espère ce sentiment

    Qui toujours tourne au blanchiment*

     

    L'amour est grand, parfois poignant

    Pas d'argument et pas de blanc

    Pour effacer ce sentiment

    Qui prend sa source dans le cinglant

     

    * action de blanchir, de décolorer.

      

    Rose 3 10%.png

      

  • Paix turque

     poisson paix.png

     

    Quand le texto devient véto

    Alors je vais au lave-auto

    Et je prends de belles photos

    En attendant le bon texto

     

    Mais si le texto est ghetto

    Alors j'apprends l'Esperanto

    Et je regarde les belles photos

    En attendant un beau texto

     

    Mais quand le texto est costaud

    Alors je monte dans mon auto

    Et reprends l'appareil photo

    En attendant le court texto

     

    Puis quand le texto est bateau

    Alors je rêve de Toronto

    Je commande un verre de porto

    En supprimant tous les textos

     

    Or quand le texto est mytho

    Alors je branche le magnéto

    Et enregistre tout de facto

    En indexant les vrais textos

     

    Car quand le texto est trop tôt

    Tous les prétextes sont à-propos

    Rien de paisible dans ce contexte

    Puisqu'il s'agit d'être texte-tue-elle

     

    Et quand le texto est lento

    J'en profite pour faire mon loto

    Et rédige un long mémento

    Sur la variante contextuelle

     

    Et je vois que ton monde accro

    Aux numéros, aux hystéros

    Préfère les cartes du tarot

    A tous les gentils minéraux

     

    Alleluio :)

     

    Rose 3 10%.png

     

     

  • Résurgence

    Poisson bouchon baignoire.jpg 

    Si tu savais ce grand voyage

    Que je vis seule comme un ombrage

    Dans cet espace aux murs carrés

    Je me souviens du temps passé

     

    Je plonge en moi comme dans la mer

    Pour découvrir ce qui me serre

    Et trouve des sens qui n'en ont pas

    Des contresens qui ne m'aident pas

     

    Pas une image, pas une parole

    Juste le sens des sensations

    Et la pression comme une geôle

    Qui vient jouer le demi-ton

     

    Alors j'attends tout doucement

    Que l'ancien se mêle au présent

    Devant mes yeux et dans mon coeur

    C'est le défilé de la peur

     

    Je n'ai pas peur, je n'ai plus peur

    Seul le sentiment de l'urgence

    Qui me dit que cette résurgence

    Ne connait pas l'esprit frappeur

     

    Alors j'attends tranquillement

    Que les reflets de ce mélange

    Prennent la couleur de mon ange

    Pour estomper à tout jamais

    Les émotions du temps froissé

     

    Rose 3 10%.png

     

     

  • Mon Humour

    poison casque.jpg


    Toi mon humour

    Mon bel amour

    Ma dérision

    Ma folle passion

     

    Tu m'accompagnes

    Sans état d'âme

    Pour me faire rire

    Les jours de pire

     

    Toi mon humour

    Mon tendre amour

    Mon élision

    Sans permission

     

    Toi mon amour

    Mon cher humour

    Mon insolite

    Sans symphoniste

     

    Je te chéris

    Et te rends grâce

    Toi l'égérie

    De ma disgrâce

     

    Rose 3 10%.png

  • Mon Amour

     Poisson tour.png

     

    Et au coin du matin

    Devant la vitre sans tain

    Et juste après Alceste

    Tout serré, mon coeur saigne

     

    Au fil des jours sans fin

    Et dans les draps satins

    Cet étrange tableau peint

    Il faut que cela cesse

     

    Comment trouver le geste ?

     

    Et quand mon coeur est loin

    Tellement loin de ta main

    Il faut que les fleurs naissent

    Pour que l'ortie se taise

     

    Alors Babel ma tour

    Oui ma belle, mon amour

    Je vais quitter le jour

    Et jeter le plus lourd

     

    Alors Babel ma tour,

    Oui ma belle, mon amour

    Je vais jouer la tour

    Protéger mon amour

     

    Rose 3 10%.png

     

     

  • Do si la sol

    poissonne crabe.jpg  

    Au coeur de l'envie de chérir

    J'ai vu l'oiseau qui voulait fuir

    Il m'a dit "viens" dans un sourire

    Et moi j'ai ri de son délire

     

    Au coeur de ton envie de dire

    Je me suis tue, et c'est le pire

    Tu m'as dit "viens" dans un soupir

    Je suis partie, le coeur en vrille

     

    Et j'ai marché pour échapper

    A mon délire, à tes désirs

    Puis j'ai cherché et j'ai prié

    L'envie de vivre et de rêver

     

    Et le vent frais du bord de mer

    Vient me parler de ce tonnerre

    Mais tout est calme dans ce désert

    La brume est chaude, sans courant d'air

     

    Et doucement, je me retrouve

    Avec surprise, beaucoup de trouble

    Je me vois m'approcher tout bas

    Ne pas me fuir, ne pas en rire

     

    Et lentement, le coeur battant

    Je viens vers moi docilement

    Et je retrouve le sentiment

    Ses sensations et son tourment

     

    Je réapprends avec tendresse

    Avant que je ne les délaisse

    Toutes ces choses pleines d'allégresse

    Qu'on ne peut vivre avec une laisse

     

    Rose 3 10%.png

     

     

  • Terre, Terrienne ...

     

    Et le souffle du vent

    Qui lui aussi me ment

    Est-ce bien essentiel

    Cet anti-matériel ?

     

    Et le souffle de toi

    Bien autonettoyant

    Est-ce bien le réel

    Ou bien le pulsionnel ?

     

    Et je n'ai pas les mots

    Je ne sens que les maux

    Comment te dire l'oubli

    Parler de l'établi ?

     

    Je vais tourner les pages

    Toutes les pages du livre

    Te laisser retourner

    A ce que tu misais

     

    Je suis un peu sauvage

    Et pas toujours très sage

    Je n'ai pas le langage

    Mais seulement le tangage

     

    Je ne suis pas Martienne

    Seulement une vraie Terrienne

    Papa ne voulait pas

    Que je lâche le compas

     

    Je ne suis pas Martienne

    Seulement une pure Terrienne

    Pas de mea-culpa

    C'est haut l'Himalaya

     

    Je ne suis pas Martienne

    Ces filles qui sont des hyènes

    Mais je comprends sans peine

    Qu'elles vous sont mitoyennes

     

    Je ne suis que Terrienne

    Sans colère et sans haine

    Et je comprends très bien

    Que je suis un moyen


     

     

  • Pas de double

    Il faut que je le dise

    Ce ne sont pas des bêtises

    Je n'aime pas l'encadré

    Et le déterminé

     

    J'aime l'improvisation

    Dans les faits, dans les actes

    Mais pas en affection

    Encore moins dans un pacte

     

    Il faut que je le dise

    Ces moments sont trop lourds

    Pour faire éclore l'amour

    Et même pour une bise

     

    Etre ensemble, être à deux

    Implique que l'un et l'autre

    Aient envie du même jeu

    Ou tendrement de l'autre

    Ce n'est pas l'heure qui compte...

     

    Etre ensemble, c'est aussi

    Qu'il n'y ait pas une autre

    Pour jouer le même "Je"

    et pour faire la "comme si"

    Non plus le rôle qui compte...

     

    Pas de double en amour

    Ni même de sosie

    Pas de trouble en amour

    Pour un ensemble joli

    Seul le sentiment compte...

     

    Pas de double en amour

    L'amour pour ses parents,

    Ses enfants, sa famille,

    L'amour pour sa chérie

    Pas de choix, pas de tri

     

    Le coeur est assez grand

    Pour aimer tout le temps

    Tous ceux qui sont chéris

    Et même les vrais amis

     

    Pas de double en amour

    Laisse tomber les copies

    Ce ne sont que des pies

    Esseulées, abêties

    En quête d'un autre lit

    Et non d'un autre nid

     

    Pas d'eau trouble en amour

     

  • Individualité

     

    Ne pas aimer l'oubli

    Quand le coeur s'ennuie

    Ne pas aimer le mépris

    Quand le coeur se dit

     

    Je n'aime pas ce jeu

    Où personne n'est deux

     

    Et pour l'indivis ?

    La dualité ?

    Pas d'ode à la paire

    Dans ce "je" de vie

     

    Et pour le suivi ?

    La continuité ?

    Le mode à l'impair

    Dans cette demi-vie