Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Paillettes

     
    Il me faut revenir

    au passé, au mode fuir

    Oublier l'avenir

    Le canapé en cuir

     

    N'avoir besoin de personne

    Oublier les choses bonnes

    Ne pas serrer de pognes

    Toujours choisir ma zone

     

    L'heure des réveils qui sonnent

    Et qui me mettent en rogne

    Ne jamais prendre la donne

    Elle pèse au moins une tonne !

     

    Et je veux rester seule

    Jouer au chat qui feule

    Et qui tient dans sa gueule

    Tous ces êtres un peu veules

     

    Et je veux retrouver

    Le coin du mur bleuté

    L'espace près de l'armoire

    Qui me servait de mouroir

     

    Je veux fermer la porte

    Ne plus entendre les tocs

    Oublier le dîner

    Et même le déjeuner

     

    Le seul repas qui vaille

    Est celui où l'on baille

    Tout en montrant ses failles

    Le seul moment qui m'aille

     

    Tu peux ranger ta paille

    Je ne suis pas une enfant

    Regarde ma muraille

    Tu ne fais pas la taille

     

    Mais revenir à l'avant

    M'assoir sur le même banc ?

    Bien surveiller le camp ?

    Sans cesse montrer les dents ?

     

    Je n'en ai plus la force

    La détermination

    Plus de goût pour l'écorce

    Et pour le parler morse

     

    Mais revenir à l'avant

    Je n'en ai pas l'envie

    Ne parle plus de survie

    De la prison d'antan

     

    Et aller de l'avant

    Aimer avoir envie

    De vivre sa propre vie

    Tout cela au présent


    Rose 3 10%.png

     

  • Fourmi Belle

     
    Petit endroit chéri

    Je rêve de toi la nuit

    J'attends impatiemment

    Délivrée des tourments

    Le moment où enfin

    Tu pourras être mien

     

    Petit endroit chéri

    Je prends soin d'éviter

    Les rêveries, les projets

    J'attends l'heure des fourmis

    Décider du destin

    Et du choix du festin

     

    J'ai vu la fourmi belle

    Et la fourmi rebelle

    La fourmi palatine

    Puis la fourmi d'ici

    La fourmi à moustaches

    Même la fourmi millepattes !

     

    Toi petit lieu de vie

    Tu attends sagement

    Des nouvelles des fourmis

    Pour le lever de camp


    Rose 3 10%.png

     

  • Bleu Pacotille

      bleu pacotille.png

      
    Très cher Chéri d'Amour

    A la pointe du jour

    Les étoiles scintillent

    Et mon coeur pacotille

     

    Un souffle de vent frais

    Et un bâton de craie

    Quel joli tableau noir

    Il n'y a plus rien à croire

     

    Oublie le chant des mots

    Venant soigner mes maux

    Et le son de ta voix

    Pour taire mon émoi

     

    Oublie le timbre d'une voix

    Comme un voile de soie

    Pouvait panser mes plaies

    Et amoindrir mes peurs

     

    Oui le timbre d'une voix

    Mais pas n'importe quelle voix


    Rose 3 10%.png

     

  • Contrefiche

     bleu contrefiche.jpg
      

    Et si le rouge n'existait pas

    M'en fiche, n'aime que le bleu

    Et si l'Amour n'existait pas

    N'aime que le jeu, m'en contrefiche

    Et si Je n'existais pas

    M'en fiche, m'en contrefiche

    Ah et si j'étais riche

    M'en fiche, n'aime que le bleu

     

  • Voilà, voilà

     

    Te voilà en colère

    Le flot des mots amers

    De grands gestes, la voie haute

    Et même le chat tressaute

     

    Te voilà furibonde

    Et tu le trouves immonde

    La main leste, la voix rauque

    Quand à la porte, on toque

     

    Te voilà retrouvée

    Le voisin d'à coté

    Demande un peu de pain

    Pour ne pas être à jeun

     

    Te voilà oubliée

    La colère est passée

    Plus de geste, plus de cris

    Et pas même un débris

     

    Rose 3 10%.png

     

  • Demi-dieux

     

    Petite Princesse

    Tu es trop sensible

    Et tu n'as de cesse

    De trouver une cible

     

    Petite Princesse

    Comme je te comprends

    Ne pas dire la messe

    Est bien surprenant

     

    Petite Princesse

    Cesse le grand tourment

    Quand le sentiment

    Vient briser les laisses

     

    Petite Princesse

    Te voilà blessée

    En grande énervée

    Et aussi troublée

     

    Petite Déesse

    Tu es bien sensible

    Mais tu es tigresse

    Quand on vise ta cible

     

    Petite Déesse

    Reste bien tranquille

    Tous les amoureux

    Ne sont pas des Dieux

     

    Petite Déesse

    Garde ta coquille

    Tous les amoureux

    sont des Demi-dieux

     

    Rose 3 10%.png

     

  • D'ailleurs

     

    Et dans tes yeux

    Je vois l'enfant

    J'entends la mère

    Que tu attends

     

    Et pour ne pas

    Dire trop de choses

    Tu n'es pas là

    Un peu morose

     

    Je ne peux pas

    Jouer la Reine

    Au coeur qui saigne

    Comptant sa veine.

     

    Je viens d'ailleurs

    D'un autre pays

    Où les Mamans

    Peuvent être enfants

     

    Tu viens d'ailleurs

    D'un autre esprit

    Où les enfants

    Peuvent être grands

     

    Oui ma Chérie

    Je suis ta mère

    Je te chéri

    Oublie l'amer

     

    Depuis longtemps

    On se comprend

    Je te fais rire

    Il faut le dire

    Aussi l'inscrire

     

    Et s'il te plait

    Ne me pense pas

    En Reine des bois

    Et des sous-bois

    Pleine d'une fausse joie

    L'objet d'un Roi

     

    Car toi aussi

    Tu vis ailleurs

    Une autre vie

    Une vie meilleure

     

    Et je suis là

    Oui toujours là

    A chaque émoi

    Pour chaque débat

     

    Et je suis là

    Oui toujours là

    A ma façon

    Et sans flonflon

     

    Venues d'ailleurs

    Aussi ta soeur

    En quête d'une fleur

    Sans être la leur

     

    Parties ailleurs

    Loin des baveurs

    En dette d'une fleur

    Sans qu'elle ne meure

     

    Rose 3 10%.png

     

  • Agavacées

     

    Très cher Gustave

    Voudriez-vous cette goyave,

    Préférez-vous une betterave,

    Ou simplement du céléri-rave ?

     

    Oh je vois bien,

    Ces fruits vous gavent.

    Je les trouvais pourtant très braves,

    Et parfois même tellement suaves.

     

    Mais vous au fond de votre enclave,

    Et comme le temps qui prend l'orage,

    Sans un agave et sans octave,

    Vous sortez toutes vos entraves.

     

    Et moi au centre du conclave,

    Comme la pluie qui est en nage,

    Sans aloés et sans ombrage,

    Je prends l'air d'une pauvre épave.

     

    Alors je pense au beau yucca,

    Au grand agave, à la grenade,

    Quelle belle famille,

    De jolies plantes.

    Quel joli nom pour dire assez

     

    Rose 3 10%.png

     

  • Deux mille treize

     

    Le Nouvel An

    Le Jour de l'An

    Le premier jour

    Pour dire bonjour

    A contre-jour

    Et pour toujours

     

    Le renouveau

    Et l'eau nouvelle

    Le scénario

    L'ère idéelle

    Le coeur yoyo

    L'âme surréelle

     

    Oh Dieu des Portes

    La lune est forte

    Va de l'avant

    Oublie l'hiver

    J'attends minuit

    Sans chantilly

     

    Célébration

    Pour quelle saison ?

    Janvier ou Mars

    ou Février

    Juin, Juillet

    Septembre, Octobre

    Ou bien Novembre ?

     

    La renaissance

    Est bénéfique

    L'inflosrescence

    Des beaux esprits

     

    Belle Année

    Grande Année

    Heureuse Année

    Paisible Année

     

    A vous toutes

    Et à vous tous

     

    Rose 3 10%.png Rose 3 10%.png Rose 3 10%.png Rose 3 10%.png