Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Barbamama

    Ce que je voulais

    Une paire de dés

    Naître dans une famille

    Ne pas être une fille

     

    Ce que je voulais

    Une grille de loto

    Un joli dodo

    Et un oreiller

     

    Ce que je voulais

    C'était me marier

    Et au jour le jour

    Construire de l'amour

     

    Ce que je savais

    C'était le mauvais

    L'espoir du bonheur

    Comme antidouleur

     

    Je peux être une fille

    Et jouer aux billes

    Mettre des pantalons

    Et donner le ton

     

    Ce que je voulais

    C'était me marier

    Avec un allié

    Et faire des bébés

     

    Les accompagner

    Et les protéger

    Une maman gentille

    Un papa tranquille

     

    Pour eux, travailler

    Faire toutes ces corvées

    Qui avec l'amour

    Deviennent des mamours

     

    Et me réveiller

    l'œil enluminé

    Et le cœur délié

    Par tant de baisers

     

    Ce que je voulais

    Dois-je y renoncer ?

    Ou chercher la paix

    Dans ce beau projet


    Rose 3 10%.png

  • Pschit!

    Il était treize heures

    La porte est en bois

    L'interphone, aphone

    Toujours au deuxième

     

    Et pour trois quarts d'heure

    Je parle de moi

    De ceux qui me donnent

    Et de ceux que j'aime

     

    Mais tout est ailleurs

    Tout est hors de moi

    Et l'alarme sonne

    Elle n'aime pas le thème

     

    Le quart d'heure est court

    Mais vous n'êtes pas sourd

    Le fauteuil  est beau

    Au mur, les tableaux

     

    Plein de jolis livres

    Pas envie de fuir

    Et  vous m'écoutez

    Jouer à parler

     

    J'ai besoin de vous

    Pour chasser le loup

    Mais je saute mon tour

    Vous changez le jour

     

    Je compte sur vous

    Vous veillez sur nous

    Si je saute le jour

    Vous changez mon tour

     

    Merci d'être là

    Quand je n'y suis plus

    De venir vers moi

    Quand  je me suis tue

     

  • Babel

    Rose 3 10%.png 

     

    Je ne réponds plus

    Un peu trop d'abus

    Et je n'en peux plus

    Personne ne l'a vu

     

    Je ne parle plus

    Les mots sont trop drus

    Et je suis comme nue

    Au milieu d'une rue

     

    Je ne pense plus

    Juste un peu perdue

    Je n'ai jamais su

    Faire la m'as-tu-vue

     

    Je ne comprends plus

    Assez entendu

    Tous ces mots ventrus

    Des voies sans issue

     

    Je suis en colère

    Mauvaise conseillère

    Peut-être un peu triste

    C'est l'heure de la fuite

     

    Où es-tu Babel ?

    Jolie tour de sel

    Je ne peux sortir

    Juste un peu mourir

     

    Où es-tu Babel ?

    Gentille tour de miel

    Garde-moi en toi

    Et protège-moi

     

  • silence

     Rose 3 10%.png


    Et toujours trop de bruit

    au milieu de la nuit

    à nouveau le silence

    pour faire éclore le sens

     

    Jolie fleur de la nuit

    tu peux dormir tranquille

    le silence est l'ami

    et la nuit, ta presqu'île

     

    Joli prince de la nuit

    tu peux dormir serein

    un bisou dans ta main

    et une étoile qui luit

     

  • Shâh (...)

    LIve love.jpg

    Petit chat silencieux

    Doucement tu t'approches

    Et au clair de mes yeux

    Tu me dis "Je suis proche"

     

    Petit chat mystérieux

    Lentement tu m'observes

    Tu m'invites à ton jeu

    Il faut que je te serve

     

    Petit chat délicieux

    Et moi je ne bouge pas

    Je t'adresse un vœu pieux

    Oh non, pas ce jeu-là !

     

    Petit chat un peu vieux

    Tu es comme une roche

    Tu te prends pour un dieu

    Il va falloir faire mieux

     

    Petit chat, comprends moi

    Je suis pour toi divine

    Et si tu veux de moi

    Il faut avoir la foi

     

    Petit chat, entends moi

    Nous sommes tous des Rois

    Pas la peine pour toi

    De t'imposer à moi

     

    Petit chat, repose toi

    De mon cœur, tu es Roi

    Pas la peine pour moi

    De me soumettre à toi

     

    Petit chat, jette l'éponge

    Je ne suis pas la souris

    Simplement la bonne fée

    Qui vient te réveiller

     

    Petit chat, ouvre l'oeil

    Ton cœur m'a reconnu

    Plus de blanc, plus de deuil,

    Rien à manger tout cru !

     

    Petit chat, détends toi

    C'est un bon match nul

    Ta raison capitule

    C'est le coeur, le pendule

     

    Petit chat, apaise toi

    Laisse ton cœur en émoi

    Aimer est bon pour toi

    En amour, pas de pourquoi

     

    Petit Shâh, bouge toi

    Et lâche un peu tes poids

    Tu es bien plus gentil

    quand la vie te sourit

     

    Petit Shâh, love toi

    Au creux de tout de moi

    Tu es bien plus joli

    Quand tu es proche de moi


    Rose 3 10%.png

  • Adouber

    Le souffle de la vie

    Et un couffin de soie

    Le souffle de l'ennui

    Comme éloigné de moi

     

    Joli bébé, quelle peine

    Ta menotte est si dense

    Et ta main dans la  mienne

    Donne le ton et le sens

     

    Joli bébé en rêve

    Tes rires font silence

    Et ton âme s'élève

    Pour dire ton absence

     

    Le souffle de la vie

    Et un écrin de soie

    Le souffle de l'envie

    Comme imprégné de toi

     

    Joli bébé douceur

    Petit souffle d'Eole

    De l'amour, tu es l'heure

    Même un simple symbole

     

    Le souffle de la vie

    Et un moment d'émoi

    Le souffle du désir

    Comme étoilé de nous

     

    Joli baiser candeur

    Tu joues le même rôle

    De l'amour et du coeur

    Tu es la même idole


    Rose 3 10%.png

     

     

     

  • La boite à aimer...

    Mon placard n'était pas rangé,

    trop de boites cabossées,

    mais la porte, à clef,

    était bien fermée.

     

    Mon placard n'était pas rangé,

    sans me demander, tu es arrivé,

    la boite à aimer s'est mise à bouger.

     

    Elle a fait tomber

    la boite "travailler"

    la boite à envies, la boite à rêver,

    un sacré foutoir !

    Toutes dans le couloir

     

    La  boite à aimer,

    n'a jamais joué

    n'a jamais chassé

    n'a jamais parlé.


    Rose 3 10%.png

     

     

  • Bois de rose...

    Poisson français.jpg

    Aujourd'hui, je suis étrangère

    Ce n'était pas le cas hier

    Tout cela vient-il de ma tête ?

    Le fait d'être traitée comme une bête ?

     

    Je ne  suis plus une Martienne,

    ni même encore une Terrienne,

    Je suis entre deux continents,

    Entre deux oublis, on me ment.

     

    Petit bout de papier rose,

    De ta couleur, tout le monde en cause,

    Petit rectangle vert ou bordeaux,

    même paré d'or, tu sembles faux.

     

    Et si mon coeur est un papier,

    Pas de rectangle, pas de carré,

    Il reste couleur de sentiment,

    Et voudrait bien rester vivant.

     

    J'habite au centre des émotions,

    Dans ce pays, tout est joli,

    Il n'y a pas d'intersection,

    et encore moins d'hommes en faction.

     

    Et je voyage tout doucement,

    D'un monde à l'autre sans châtiment,

    Et je voyage bien gentiment,

    D'une terre à l'autre sans boniment.

     

    Mais de papier, mon coeur n'est pas,

    Je t'en supplie, garde la foi,

    Un jour, crois moi, tu t'installeras,

    Dans cet endroit ou dans un autre.

     

    Auprès de toi, je serai moi,

    Auprès de moi, tu seras toi,

    Et pourtant, tout en étant soi,

    Chacun de nous pourra être autre.

     

     Rose 3 10%.png

     

      

  • J'ai rêvé

    J'ai rêvé d'un amour entier,

    d'un regard et d'une complicité.

    J'ai rêvé de rires, de sourires,

    et de fou rires à en mourir.

     

    J'ai rêvé d'une tendre intimité,

    de joie de vivre et d'envies,

    de fêtes de famille alanguies

    et de petits moments entre amis.

     

    J'ai rêvé d'un quotidien partagé,

    de discussions, même sans cheminée,

    j'ai rêvé de réveils enchantés

    et de couchers ensorcelés.

     

    J'ai rêvé de bain de bulles,

    de trépignement dans le vestibule,

    de bras ouverts

    et de paroles de bienvenue.

     

     

  • Bleu infini ...

    J'aimerais te donner

    tout le blanc des montagnes,

    le rose des shamalows,

    et le bleu infini.

    Oui, aimer est joli.

     

    Je ne peux te donner

    toutes ces preuves d'amour

    qui peut-être pourraient

    m'apaiser pour un jour.

    Oui, donner est joli.

     

    Alors je garde pour moi

    toutes ces fleurs, ces couleurs

    qui, une fois mélangées,

    prennent la couleur du choix.

    Oui, le blanc est joli.

     

    Le noir n'est pas toujours,

    opaque, et froid, et dense.

    Parfois, il est velours,

    grisé, café, bleuté,

    il devient animal.

    Oui, le noir est joli.

     

    Et le noir et le blanc

    panachent les coeurs d'enfant

    de belles photographies,

    du passé esthétique.

    Oui, le gris est joli.

     

    Et le noir et le blanc,

    utilisés ensemble,

    font signe de complétude,

    dualité totale.

    Oui, le tao est joli.

     

    Couleur blanche, couleur noire,

    contrastées en lumière,

    guident, telle une avalanche,

    les plis de tous les coeurs.

    Oui, aimer est joli.

     

    Si le noir et le blanc

    doivent envahir les coeurs,

    je sais qu'elles contiennent

    la pointe d'une autre couleur.

    Oui, toutes les couleurs sont jolies.

     

    Si le noir et le blanc

    doivent accueillir nos coeurs,

    je sais qu'elles contiennent

    la pointe d'une autre couleur.

    Oui, notre arc-en-ciel est joli.


    Rose 3 10%.png

     

     

  • Bleu Obsession (...)

    Je préfère le Bleu,

    il est plus heureux,

    il peut être sombre,

    tout comme la pénombre,

    Bleu de Prusse,

    Bleu de Nuit,

    Antivirus,

    Belle-de-nuit.

     

    Je préfère le Bleu,

    il est fabuleux,

    il peut être clair,

    comme le chant d'une Mère,

    Bleu du Ciel,

    Bleu d'Azur,

    Sensuel,

    Tellement sûr.

     

    Je préfère le Bleu,

    il est plus joyeux,

    il est l'infini,

    en catimini,

    une invite au rêve,

    de la vie, la sève

    le spirituel,

    pour anti pourriel.

     

    Il est le divin,

    doux comme le lin,

    il évoque la paix,

    et la volupté,

    symbole de pureté,

    de fidélité.

    C'est aussi, tant pis,

    couleur de Marie,

    un bien bel habit.

     

    Je n'aime pas le Blanc,

    autonettoyant.

    Mais j'aime le noir,

    quand arrive le soir,

    et aussi le jaune,

    des émoticônes,

    juste un peu le rose,

    anti-sinistrose,

    et surtout l'orange,

    parce qu'il est étrange,

    enfin le violet,

    quand il est follet.

     

    Je n'aime pas le Blanc,

    autonettoyant.


    Rose 3 10%.png

     

     

     

  • eh oh, eh oh, je rentre du boulot

    hé ho écoute moi

    je parle

    hé ho entends moi

    je râle

    eh oh regarde moi

    j'ai mal

    eh oh réveille toi

    je suis l'alarme

    eh oh observe moi

    pas de châle

    eh oh enchante toi

    tu es pâle

    eh oh baigne toi

    dans mes larmes

    s'il le faut

    eh oh reste calme

    appelle Carl

    eh oh invente toi

    pour toi

    pour moi

    il  le faut

     

      

  • L'Amour en bocal

    Amour défini,

    Amour indéfini,

    pour ceux qui sont épris.

     

    Amour conditionnel,

    Amour inconditionnel,

    pour ceux qui ont des ailes.

     

    Amour mesurable,

    Amour incommensurable

    pour ceux qui sont instables.

     

    Amour limité,

    Amour illimité,

    pour tous les agités !

     

    Les agités du bocal, bien sûr ;)